var make ='';var sponsor ='';

Un accident, pas de panique

On ne souhaite à personne un accident d’auto. Mais, en général, dans la carrière de tous les automobilistes, cela survient au moins une fois. Parce que cela arrive si peu souvent, il est rare que le conducteur sache d’instinct comment réagir. Il n’y a pourtant que quelques étapes simples qui vous permettront de traverser ce moment difficile sans paniquer, et sans que vous ne négligiez la situation.

accident-de-la-route-conseil

Une fois l’accident survenu, il y a peu de choses à faire. La première, c’est de s’assurer que tous les impliqués sont sains et saufs et en sécurité. Il faut donc faire le tour de vos propres occupants d’abord, puis de ceux des autres voitures impliquées pour vous assurer qu’il n’y a pas de blessés graves.

Si cela survenait, restez calmes. À moins d’avoir la formation, ou d’être dans une situation nécessitant une intervention immédiate comme un incendie, ne déplacez jamais les blessés. Votre bonne intention peut provoquer plus de mal que de bien.

Une fois tout le monde en sécurité, s’il y a des blessés, appelez-la police immédiatement. Ne prenez aucune chance, car vous ne savez pas comment les choses peuvent se dérouler.

Si personne n’est blessé, assurez-vous de déplacer les véhicules impliqués hors de la voie publique, ou à tout le moins dans une zone sécurisée. Puis assoyez-vous avec l’autre conducteur, et échangez les informations obligatoires. Le formulaire de constat amiable disponible gratuitement est le meilleur outil pour le faire, mais si vous n’avez pas, assurez-vous de recueillir les informations suivantes :

Le nom et l’adresse du conducteur;

Le numéro de permis de conduire du conducteur;

Le nom et l’adresse du propriétaire du véhicule inscrit au certificat d’immatriculation du véhicule;

Le numéro de plaque d’immatriculation du véhicule;

Les informations apparaissant à l’attestation d’assurance.

Quand vous avez en main toutes ces informations, rendez-vous à la maison et avisez votre assureur. Vous ne voudriez pas qu’il l’apprenne par quelqu’un d’autres, et cela facilitera vos demandes de réclamation, le cas échéant.

Et surtout, en cas d’accident, restez calme…

 

Merci à Morrey Infiniti pour les conseils.

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';