var make ='';var sponsor ='';
Accueil / Essais routiers de voitures Économiques et Écologiques / Essai routier Nissan Leaf 2015 – Elle surprend

Essai routier Nissan Leaf 2015 – Elle surprend

La Nissan Leaf ne requiert pas une seule goutte d’essence, et n’émet aucune émission polluante. Ces deux raisons en font une voiture attirante, mais une qui exige tout de même quelques concessions.

Nissan Leaf 2015

Nissan Leaf 2015

La Nissan Leaf ne requiert pas une seule goutte d’essence, et n’émet aucune émission polluante. Ces deux raisons en font une voiture attirante, mais une qui exige tout de même quelques concessions. La conduite d’une Nissan Leaf est une expérience agréable, en particulier en raison de son comportement doux et silencieux, peu importe si l’on …

Evaluation Sommaire

Intérieur - Style - 80%
Intérieur - Espace - 78%
Sur la route - Confort - 78%
Sur la route - Performance - 90%
Sur la route - Agrément - 80%
Autonomie - 70%
Hiver - 70%

78%

Note globale

Votre évaluation: 3.48 ( 4 votes)

La conduite d’une Nissan Leaf est une expérience agréable, en particulier en raison de son comportement doux et silencieux, peu importe si l’on conduit en ville ou sur l’autoroute. Les propriétaires de la Nissan Leaf 2015 bénéficient d’un intérieur spacieux et plusieurs caractéristiques intéressantes tandis que des incitatifs gouvernementaux intéressants réduisent de façon considérable le prix d’entrée.

A qui la Leaf s’adresse-t-elle?

Les consommateurs qui désirent réduire leur empreinte carbonique, ou ceux et celles qui désirent un second véhicule ou tout simplement intrigué par l’idée d’une voiture électrique.

À surveiller : l’autonomie, encore et toujours

Compétition : Ford Focus Electric, Mitsubishi i-Miev, Chevrolet Volt, Kia Soul EV

Conduire la Leaf

Certains consommateurs seraient portés à croire que le terme « voiture électrique » signifie une voiture qui est fade à conduire et peu sportive. La réalité cependant est tout autre alors que la Nissan Leaf, mis à part son autonomie limitée, se conduit comme une voiture normale.

La voiture offre une puissance équivalente à 107 chevaux à partir de son moteur de 80 kW. Cela peut sembler peu, mais il ne faut pas oublier que la Nissan Leaf affiche un couple de 187 lb-pi qui est livré de façon instantanée, permettant à la Leaf d’afficher des accélérations surprenantes. Le moteur électrique est alimenté par une batterie lithium-ion de 24 kWh.

Sur l’autoroute, la Nissan Leaf affiche des accélérations et des reprises intéressantes, encore une fois en raison du couple du moteur, même lorsque la vitesse augmente. Elle est stable dans les virages, et la conduite est remarquablement confortable, en partie en raison du fait que la boite de transmission de la Nissan Leaf n’effectue aucun changement de rapports.

La boite n’a qu’un seul rapport, mais elle offre également mode de conduite B-Mode qui augmente l’efficacité du freinage à récupération. Ce dernier récupère l’énergie générée par le freinage afin de recharger la batterie. Le mode Eco augmente également l’efficacité de la voiture dans son ensemble, et Nissan affirme que ce mode de conduite peut améliorer l’autonomie de la voiture de près de 10 %.

Autonomie et recharge

Quelle distance pouvez-vous parcourir avec la Nissan Leaf? Environ 120 kilomètres, mais il faut garder en tête que l’utilisation de diverses fonctions telles que la climatisation, les sièges chauffants et la radio réduisent l’autonomie disponible. Il faut également savoir que la conduite sur l’autoroute diminue l’autonomie, tout comme la conduite en hiver, même si beaucoup de progrès ont été faits à cet égard.

Lors de notre évaluation de la Nissan Leaf, nous l’avons traitée en grande partie comme une voiture normale propulsée par un moteur à essence, et ultimement nous avons beaucoup aimé conduire la Leaf. Notre trajet quotidien d’environ 60 kilomètres n’a occasionné aucun problème, et la réalité est que si vous devez parcourir moins de 100 kilomètres par jour, vous n’aurez aucune difficulté à vous rendre à destination, peu importe comment vous conduisez la voiture.

Cela étant dit, il faut toujours vivre avec l’autonomie limitée de la voiture. Vous ne pourrez vous rendre à Québec ou Sherbrooke à partir de Montréal à moins de vous arrêter pour recharger la voiture, une proposition qui ne se fait pas rapidement (voir plus bas), et les vacances estivales en Ontario devront être bien planifiées.

Certains diront que la Leaf est une voiture de ville, et ils ont raison. Cela étant dit, la voiture coute tout de même plus de 33 000 $ (avant incitatifs, c’est vrai). Alors, en ville, un endroit où le transport en commun est abondant, comment justifier un tel achat, aussi écologique soit-on? Donc, même s’il est vrai que nous avons apprécié conduire la Nissan Leaf et que le véhicule a beaucoup à offrir, il reste que son propriétaire devra éventuellement, et souvent, affronter des situations où il ou elle ne pourra se rendre au point B, surtout si ce dernier est trop loin.

Si vous désirez tout de même vous lancer dans l’aventure, alors voici les différentes options de chargement de la Nissan Leaf qui feront partie de votre quotidien. Un câble portable de 110 volts est l’option de chargement la plus lente alors qu’il faut compter environ 21 heures pour recharger entièrement la batterie lithium-ion. Cela étant dit, ce câble à l’avantage de pouvoir se brancher à peu près partout.

Il est également possible de recharger la Leaf par l’entremise de la prise 240 volts située à l’avant du véhicule. Avec cette dernière, l’on gagne une autonomie complète en quatre heures environ. Finalement, l’option de la prise de 440 volts vous permet de recharger 80 % de la batterie en 30 minutes.

L’application Carwings

Les Nissan Leaf sont offertes avec l’application Carwings pour Android, Blackberry et iPhone. L’application permet de contrôler plusieurs fonctions de la Nissan Leaf à distance, notamment la climatisation et la recharge. Il est également possible d’obtenir des informations concernant les stations de recharge à proximité.

L’habitacle

La Nissan Leaf 2015 a un prix de départ de 33 888$ avant incitatifs gouvernementaux au Québec. Le modèle entré de gamme est offert de série avec une caméra de recul, le démarrage par bouton pression, et le système de téléphonie Bluetooth, notamment. L’acheteur de la Nissan Leaf obtient également les sièges chauffants avant et arrière, ainsi qu’un volant chauffant, tout cela de série.

Notre véhicule d’essai, la version haut de gamme SL, était également équipé d’une caméra plus perfectionnée baptisée Around View Monitor. Cette caméra affiche une perspective divisée de l’arrière en plus d’une perspective au-dessus de la voiture. Le modèle SL offre également des sièges en cuir, un système de navigation et un système audio haut de gamme, tout cela pour un prix de départ de 38 438$.

L’habitacle s’avère particulièrement spacieux, particulièrement en termes d’espace pour les jambes. L’espace de chargement à l’arrière n’est pas vilain non plus et permet à la Leaf d’afficher tout de même un petit côté pratique.

Conclusion

Malgré tous les incitatifs, la Leaf demeure une voiture dispendieuse étant donné son autonomie limitée. Cela étant dit, il s’agit sans contredit de la meilleure voiture électrique sur le marché, si l’on exclut la Tesla Model S. Amusante et pratique, elle s’avère un achat intelligent pour ceux et celles qui veulent se tourner vers une voiture électrique et qui comprennent les implications de cette décision.

Photos de la Nissan Leaf 2015

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*

Haut
?php $exemple_metas = get_post_custom(); if(isset($exemple_metas['make'][0]) && $exemple_metas['make'][0]!= '' && !is_category() && !is_home()){ echo("var make ='".$exemple_metas['make'][0]."';"); }else{ echo("var make ='';"); } ?> var sponsor ='';